Accueil Accueil Accueil Accessibilité Plus Contactez Nous
 
 
     
ATTENTION !!! Certaines rues de Breteil seront interdites à la circulation ou seront en alternat (voir onglet Mairie, sous-onglet Travaux).
Situation géographique
Histoire
> Sites à découvrir
Promenades
Nos Breteillais
> Sites à découvrir
En quelques mots ...   La mairie   Le monument aux morts   L´église et le petit patrimoine religieux   Le Fresne

L´église
       
 
Présentation
La paroisse de Breteil, signalée dès 1122, appartenait à l´époque à l´Abbaye de Saint-Melaine de Rennes. L´église actuelle date du début de XVIième siècle.

La chapelle sud est percée d´une grande fenêtre à deux meneaux en arc légèrement brisé. Le clocher est sommé d´un toit en carène et d´une petite flèche. Son mur renferme une pierre blanche datée de 1742. A l´intérieur, le collatéral sud est séparé intérieurement de la nef par cinq arcades en arc brisé.

Le retable conserve deux scènes de la Passion en bois sculpté et doré. La chapelle nord a été construite en 1878. Un porche en bois renferme plusieurs pierres tombales.

L’ancien bénitier de la Riolais
           
 

Présentation

Depuis quelques mois, le passant peut remarquer la présence d’une ancienne vasque au chevet de l’église de Breteil. Il s’agit probablement d’un bénitier. Celui-ci a été restitué aux Breteillais en juin 2015 après avoir séjourné pendant près d’un demi-siècle en dehors de la commune … C’est une histoire singulière qui mérite d’être contée.
A l’origine, cette cuve se trouvait dans la chapelle de l’antique manoir de la Riolais. Dans les années 1930-1940, le bénitier fut retiré de la chapelle et placé à l’entrée de la cour de la ferme où il demeura de nombreuses années. D’aspect massif, il est taillé dans le granite et mesure 0,80 mètre de hauteur. Il était orné de quatre figures dans les coins, deux d’entre elles ayant été très abîmées au moment de son transfert dans la cour. En effet, tiré par des chevaux, la pierre n’a pas résisté à ce mode de transport ! Il est difficile de dater le bénitier, celui-ci remontant peut-être à l’origine de la construction de la chapelle du manoir (XIVe-XVe siècles) …
Au milieu des années 1960, le bénitier fut cédé à un artisan de Montfort-sur-Meu fort intéressé par cette antiquité … Placé dans le jardin du nouveau propriétaire, il servira de pot à fleurs durant près de 50 années. A cette occasion, un trou fut percé au fond de la cuve afin d’en permettre l’écoulement de l’eau.
Dans le cadre des recherches menées sur l’histoire de Breteil à partir de 1980, et après plusieurs contacts avec la famille de cet artisan, celle-ci s’était engagée à restituer ce bénitier dès que possible. La promesse ayant été tenue, il convient de saluer cette heureuse initiative.
En retrouvant sa terre d’origine tout en conservant une part de mystère sur ses origines, cette belle pièce archéologique vient ainsi enrichir le patrimoine breteillais …


Bertrand Monvoisin
La Chapellenie
            
 

Présentation
Propriété du recteur Marc Ruellan, celui-ci, en fit donation à la paroisse en 1703. La grande Chapellenie servit d´école aux garçons au XVIIième siècle, puis aux filles de 1872 à 1906.

En 1753, cette maison était décrite comme suit : « On entra dans le vestibule, lequel nous apparut blanchi à laitance de chaux [...]. On monta l´escalier éclairé par une fenêtre vitrée [...]. On y trouva une chambre éclairée de deux fenêtres [...], et un petit cabinet au joignant de cette chambre [...] ».

Taille du texte  Télécharger la page en pdf
Histoire et patrimoine de Yves Breton en 1999
    Intranet Pro  
casque beats pas cher casque beats pas cher casque beats pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler pas cher doudoune moncler homme pas cher doudoune moncler femme pas cher doudoune moncler femme pas cher doudoune moncler pas cher sac céline pas cher sac louis vuitton pas cher christian louboutin pas cher